Les grands maîtres: Chotoku Kyan.

Publié le par shidokan-besancon.over-blog.com

 

 

kyan chotoku2

Chotoku Kyan (1870-1945).

 

Né à Okinawa en 1870, fils du chamberlain du dernier roi d'okinawa.Faible physiquement, il pratiqua le karaté de façon intensive avec son père avant d'étudier avec les grands maîtres de l'île comme Itosu, Sokon Matsumura, Kosaku Matsumura ...

 

Il apprit donc le Shuri-te et le Tomari-te (Formes de karaté de la ville de Shuri et de Tomari).

 

Redoutable combattant, de petite taille, il développa un karaté basé sur les esquives.A une époque où les défis étaient courants, il semble qu'il n'a jamais été battu.Il donne le nom de Sukunai-hayashi ryu à son style de karaté.

 

En combat, il avait une garde latérale (sorte de kiba-dachi) qui lui permettait de porter des Yokos geris et des Urakens uchis.Ses 2 attaques favorites.

 

Il meurt en 1945, après la bataille d'Okinawa.Il meurt de malnutrition, celui ci ayant donné toute sa nourriture aux enfants pendant la guerre.Ce geste nous montre à quel point le karaté est une école de vie et non un simple sport de combat où le combat n'est qu'une étape dans un long cheminement intérieur.

 


Néanmoins, son héritage martial demeure.

 

En effet, l'un de ses élèves, Eizô Shimabuku, eu pour élève Joe Lewis qui fonda ensuite un sport de combat, le full contact karaté ou boxe américaine basée, à l'origine, sur la fameuse garde de Chotoku. (avant l'introduction des coups de poings issus de la boxe anglaise).



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article